L’association Les Ricochets de La Clède vient de voir le jour

(Article et photo Midi Libre  Publié le 28/06/2020)
Mercredi 24 juin, les représentants de l’Association anduzienne offres et demandes (AOD) et de l’association alésienne La Clède se sont retrouvés aux Jardins de la filature pour leur assemblée générale. Cette rencontre avait pour but de finaliser officiellement la fusion des deux associations, menée dans un esprit constructif et respectueux de l’histoire de chacune.
 
Cette fusion a été possible grâce au travail d’élaboration mené par Sylvie Arnaud, la présidente de AOD, et du directeur de La Clède, Michel Bouquet.

Devant une assemblée limitée en raison de l’épidémie, Michel Bouquet a présenté le rapport d’activité de La Clède qui assure un accueil de jour pour les femmes victimes de violences et pour les exclus, en particulier des jeunes en rupture sociale. L’association propose, également, un pôle asile et intégration des réfugiés, un service hébergement avec 30 604 nuitées en 2019, un service logement, une pension de famille, un pôle santé et une ressourcerie avec un magasin qui accueille de nombreux acheteurs.

Puis, Isabelle Colomp a rappelé les activités de l’AOD qui offre un espace de vie sociale et organise des actions d’insertion pour former des salariés. "Le public accueilli a des origines diverses, la majorité étant orientée par les partenaires du Service public, des personnes fragilisées qui se trouvent souvent dans une grande précarité." Chaque semaine, plusieurs ateliers sont organisés autour du projet professionnel, pour une remise à niveau en français, mathématiques, informatique, ou encore dans le domaine du loisir et bien-être. Les deux présidentes, Sylvie Arnaud et Roselyne Becue-Amoris ont scellé la fusion.

"Les noms passent, le service demeure"

Après un diagnostic sur ses capacités financières et de gouvernance, AOD a souhaité se rapprocher d’une association plus importante afin de s’assurer des moyens de gestion plus sûrs. L’administration d’une association est de plus en plus complexe, une équipe plus nombreuse et une direction rompue à la gestion financière et au développement social sont plus sécurisants.

Restait à trouver un nom rappelant les deux associations, ce sera Les Ricochets de La Clède. Geneviève Blanc, maire de la commune et conseillère départementale, présente depuis la création d’AOD, il y a vingt ans, a eu le nom de la fin "les noms passent, le service demeure".