Coronavirus : au cœur du confinement, la Clède assure toujours l'aide à la personne

midi libre.png


Coronavirus : au cœur du confinement, la Clède assure toujours l'aide à la personne


 
photo midi libre.jpg

Que ce soit pour les sans-abri, les femmes victimes de violences conjugales ou toutes les populations en mal de solidarité, l'association maintient la continuité de ses missions.  

Parce que le confinement et ses mesures restrictives ont été intelligemment anticipés par son directeur, Michel Bouquet, l'association d'aide à la personne d'Alès garde le cap. 



Tous les "services obligatoires d'accompagnement sont maintenus et la continuité de l'activité assurée"

Plus de cent salariés

Ainsi, la grosse centaine de salariés de la Clède (la trentaine en insertion à la Ressourcerie a été arrêtée pour éviter tous les déplacements non utiles), en télétravail ou sur le terrain, garde en service les différentes missions. 

Et, répétons-le, grâce aux actions préventives - du matériel de protection avait été commandé dès le mois de février... - et aux réunions préparatoires d'avant confinement, le personnel a été muni de masques, gants et gel. 

Sur le terrain, les sans-abri sont logés dans un hôtel de la ville, ouvert spécialement pour eux, et ont reçu une dotation d'alimentation pour plus d'une semaine. Toujours pour éviter trop de déplacements. 

Enfin, pour les femmes victimes de violences conjugales, un numéro d'urgence reste en vigueur, en plus du 3919 national : 06 45 26 99 14.
 
LAURENT GUTTING

https://www.midilibre.fr/2020/03/31/coronavirus-au-coeur-du-confinement-la-clede-assure-toujours-laide-a-la-personne,8826937.php