Projets Vacances au Centre Social "Les bancs publics"


Envie de partir en vacances ? 


Le Centre social "Les bancs publics" met en oeuvre le "Projet vacances", il permet à tout un chacun de participer à l'élaboration de son projet de vacances.

En groupe, seul ou en famille, tout est possible !

Lors des réunions, vous explorez tant les questions organisationnelles que budgétaires en passant par le choix de destination de vos futures vacances.

 Sylvie (référente famille) vous accompagnera au fil de ces rencontres pour créer un projet de séjour qui correspond à vos envies et à vos possibilités.

Pour plus d'information, nous vous invitons à cliquer sur l'image.

Vivre la période de confinement en pension de famille

 



Un projet vidéo lancé par la Fondation Abbé Pierre Aussitôt dit aussitôt fait !

Les résidants de la Pension de Famille Salvador Allende et les hôtes ont immédiatement répondu présents et se sont mis en scène pour se présenter, raconter de leur quotidien pendant la période de confinement et en profiter pour passer quelques messages à leur proche mais aussi, avec humour, au responsable de service de l'association.

Nous vous proposons de visualiser ce court métrage sur le site youtube de la Fédération Abbé Pierre, en cliquant sur l'image ci-dessous :





 Merci à Tatjana, référente famille du Centre Social pour la réalisation de ce film et Christophe pour la musique.

L’association Les Ricochets de La Clède vient de voir le jour

(Article et photo Midi Libre  Publié le 28/06/2020)
Mercredi 24 juin, les représentants de l’Association anduzienne offres et demandes (AOD) et de l’association alésienne La Clède se sont retrouvés aux Jardins de la filature pour leur assemblée générale. Cette rencontre avait pour but de finaliser officiellement la fusion des deux associations, menée dans un esprit constructif et respectueux de l’histoire de chacune.
 
Cette fusion a été possible grâce au travail d’élaboration mené par Sylvie Arnaud, la présidente de AOD, et du directeur de La Clède, Michel Bouquet.

Devant une assemblée limitée en raison de l’épidémie, Michel Bouquet a présenté le rapport d’activité de La Clède qui assure un accueil de jour pour les femmes victimes de violences et pour les exclus, en particulier des jeunes en rupture sociale. L’association propose, également, un pôle asile et intégration des réfugiés, un service hébergement avec 30 604 nuitées en 2019, un service logement, une pension de famille, un pôle santé et une ressourcerie avec un magasin qui accueille de nombreux acheteurs.

Puis, Isabelle Colomp a rappelé les activités de l’AOD qui offre un espace de vie sociale et organise des actions d’insertion pour former des salariés. "Le public accueilli a des origines diverses, la majorité étant orientée par les partenaires du Service public, des personnes fragilisées qui se trouvent souvent dans une grande précarité." Chaque semaine, plusieurs ateliers sont organisés autour du projet professionnel, pour une remise à niveau en français, mathématiques, informatique, ou encore dans le domaine du loisir et bien-être. Les deux présidentes, Sylvie Arnaud et Roselyne Becue-Amoris ont scellé la fusion.

"Les noms passent, le service demeure"

Après un diagnostic sur ses capacités financières et de gouvernance, AOD a souhaité se rapprocher d’une association plus importante afin de s’assurer des moyens de gestion plus sûrs. L’administration d’une association est de plus en plus complexe, une équipe plus nombreuse et une direction rompue à la gestion financière et au développement social sont plus sécurisants.

Restait à trouver un nom rappelant les deux associations, ce sera Les Ricochets de La Clède. Geneviève Blanc, maire de la commune et conseillère départementale, présente depuis la création d’AOD, il y a vingt ans, a eu le nom de la fin "les noms passent, le service demeure".

Ressourcerie : Ouverture Exceptionnelle du magasin




Dans le cadre de la 2ème semaine nationale des Ressourceries, organisée par le Réseau des Ressourceries, du 5 au 11 octobre 2020, notre magasin vous ouvre ses portes, exceptionnellement, le samedi 10 octobre 2020.


Dans le respect des gestes barrières et des consignes données en boutique.

Nous vous attendons nombreux !

Fusion de l'Association la Clède et Offres et Demandes (AOD)


Le 24 juin dernier s’est tenue, à Anduze, l’Assemblée Générale de l’Association la Clède. Le bilan moral et le bilan financier 2019 ont été exposés et validés devant une assemblée restreinte suite aux conditions sanitaires.

Cette AG a été suivie par une Assemblée Générale Extraordinaire pour entériner la fusion avec l’association Offres et Demandes.

Prévention des violences conjugales ou intrafamiliales





Face aux dangers accrus que courent les femmes et les enfants victimes de violences intrafamiliales durant cette période de confinement des réponses sont mises en places :


Vous pouvez contacter :

  • L’Association La Clède Accueil de Jour/Permanences  : accueil téléphonique maintenu au 04.66.52.22.68 et 06.45.26.99 14
  • Le 3919, violences femmes infos. L'amplitude horaire d'ouverture du 3919 a été revue en raison des circonstances exceptionnelles, le numéro est désormais accessible de 9h à 19h du lundi au samedi.

  • Le « portail de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes » accessible via le site internet https://www.service-public.fr/cmi ou l'adresse www.signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr

  • SMS au 114: donner l’alerte aux forces de l’ordre par SMS

  • Alerter via le réseau des officines pharmaceutiques, des sages-femmes, de l'ensemble des professionnel.les, en particulier du médical et du médico-social

Les numéros d'urgence:

  • 17: Police
  • 112: Numéro d'appel unique européen pour accéder aux services d'urgence (valable dans l'Union Européenne)
  • 15: SAMU
  • 18: Pompiers

Coronavirus : au cœur du confinement, la Clède assure toujours l'aide à la personne

midi libre.png


Coronavirus : au cœur du confinement, la Clède assure toujours l'aide à la personne


 
photo midi libre.jpg

Que ce soit pour les sans-abri, les femmes victimes de violences conjugales ou toutes les populations en mal de solidarité, l'association maintient la continuité de ses missions.  

Parce que le confinement et ses mesures restrictives ont été intelligemment anticipés par son directeur, Michel Bouquet, l'association d'aide à la personne d'Alès garde le cap. 



Tous les "services obligatoires d'accompagnement sont maintenus et la continuité de l'activité assurée"

Plus de cent salariés

Ainsi, la grosse centaine de salariés de la Clède (la trentaine en insertion à la Ressourcerie a été arrêtée pour éviter tous les déplacements non utiles), en télétravail ou sur le terrain, garde en service les différentes missions. 

Et, répétons-le, grâce aux actions préventives - du matériel de protection avait été commandé dès le mois de février... - et aux réunions préparatoires d'avant confinement, le personnel a été muni de masques, gants et gel. 

Sur le terrain, les sans-abri sont logés dans un hôtel de la ville, ouvert spécialement pour eux, et ont reçu une dotation d'alimentation pour plus d'une semaine. Toujours pour éviter trop de déplacements. 

Enfin, pour les femmes victimes de violences conjugales, un numéro d'urgence reste en vigueur, en plus du 3919 national : 06 45 26 99 14.
 

COVID-19 : les mesures





Face à l'épidémie de COVID-19 des mesures ont été prises par l'État au niveau nat
ional :


  • RESTEZ CHEZ VOUS
  • Limitez les déplacements  à leur plus strict minimum (courses, se soigner, aller au travail). Une attestation de déplacement dérogatoire est nécessaire pour toute sortie.
  • Les commerces alimentaires restent ouvert, des dispositions sont prises pour éviter les phénomènes d'affluence.
  • Les crèches, écoles, collèges, lycées, universités sont fermés jusqu'à nouvel ordre.
  • Adoptez des gestes de prévention : se laver les mains fréquemment et correctement, maintenir une distance d'1m entre les personnes, éviter de se serrer la main ou de se faire la bise, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, limiter au strict nécessaire ses déplacements.









Face à cette situation exceptionnelle, l'Association la Clède mobilise tous les moyens pour maintenir un accueil de qualité pour les personnes accueillies et garantir la sécurité des personnels et résidents.